Les Bidous #3 : Jack la Licorne

Si vous n’avez pas encore vu les deux premiers épisodes, les voici !

Le Comte Von Terror est un être cruel et sombre, il ne s’arrête jamais, il vit pour faire le mal et personne ne sait d’où lui vient cette haine inextinguible.

Son plan machiavélique avait fonctionné, les émissaires des tribus du nord étaient arrivés au château afin de former une alliance pour devenir une force dominante sur tout le territoire, mais le poison de Von Terror avait dissout les corps et l’alliance naissante dans un bain de sang terrifiant.

La guerre semblait inévitable, les Bidous allaient se déchirer pour le plus grand plaisir de leur ennemi commun. Mais cette échéance ne le satisfaisait pas, il voulait épuiser le Roi des Bidous avant même le conflit, alors il se permit de relâcher une créature meurtrière dans la plaine des parfums bordant le château, avec pour dessein d’écraser la garde royale et de tuer tous ceux qu’il croisera.

Recueil de contes et légendes des bidous de bidou 7 depuis l’an premier jusqu’à l’apocalypse.
Lire la suite

Bryan le Cartooniste Origins !

Après une demande ultra pressante de la part de toute ma communauté de fans à travers le monde, j’ai accepté de publier mes toutes premières bandes dessinées.

Alors si vous avez jeté un oeil à la page qui raconte la genèse de ce blog et de son créateur vous n’apprendrez rien ici, mais pour les retardataires faisons un petit rappel !

Lire la suite

Le Bric-à-Brac du Cartooniste #4 :

A la télé, on nous dit qu’il fait si chaud que l’on ne peut pas travailler, que l’on ne peut pas sortir ou dormir correctement. Pfff … Notre quotidien dans cette chaleur est si simple … Bien plus simple que le quotidien des vraies victimes que je mets aujourd’hui en avant, donc pensons aux glaçons qui sur le chemin entre votre boisson et le frigo, perdent parfois la vie …

Des images insoutenables …

Les Bidous #2 : Le Comte Von Terror.

Deuxième épisode pour les Bidous ! Un deuxième épisode qui me permet de vous présenter le plus terrible des Bidous, le Comte Von Terror, un être sombre et acide, dirigé par la haine et le désir de tuer chaque Bidou.

Lire la suite

Les Bidous, l’épopée commence !

Alors je sais ce que vous vous dites.. Les Bidous ? Le nom est mignon, le peuple est mignon, leur vie est mignonne, enfin vous aurez compris, tout est mignon chez eux.

Les Bidous c’est une idée qui est née il y a quelques semaines, l’histoire d’un peuple joyeux qui traverse une période délicate. Ce peuple, ancien parmi les anciens, vit sur Bidou 7, la belle planète qui tournoie au loin, aux frontières de notre univers. Ils sont un peuple doux, heureux, optimiste et généreux, un peuple qui a l’avenir devant lui, sauf si .. Attendez .. Vous croyez que je vais vous raconter la suite là, dans un misérable petit texte ?

Je vous invite plutôt à lire les épisodes des Bidous, épisodes qui commencent aujourd’hui avec Le Banquet !

Lire la suite

Un peu de recherche de personnages pour un nouveau monde !

Je travaille depuis quelques jours sur une nouvelle histoire, un monde coloré, lumineux et joyeux.

Mais je n’en dirai pas plus sur ce projet, néanmoins je peux vous en montrer plus avec cette petite séance de Character Design !

Le principe des études de personnage, ce n’est pas de vous montrer en détail les prochains héros de mes bandes dessinées ou animations, mais c’est de vous montrer les étapes de la création d’un univers. Ici, quelques éléments seront utiles au final, et il peut s’agir d’une forme d’oeil, d’un sourcil, d’un bras, d’une forme de personnage, d’un arbre, voire même d’un certain trait pour dessiner un personnage.

La prochaine publication sera normalement le premier épisode d’une nouvelle série, à bientôt !

Charac Des Color © Bryan le Cartooniste

C’est cocasse #3 x Les Animations du Cartooniste !

Alors oui, je bouscule les codes, je fais flancher les institutions, je fissure les murs de nos habitudes.. Oui je mélange les rubriques de ce site !
Et pour ce premier crossover, digne d’un Avengers, j’ai décidé de vous proposer le nouvel épisode des cocasseries qui ont vu naitre Cierge Lama, le plus pieux destrier, tout en le croisant avec la nouvelle rubrique des animations du Cartooniste.
On est donc concrètement sur une cocasserie animée, c’est le futur bordel !

Lire la suite

Les animations du Cartooniste #3 On améliore la forme !

Fais gaffe Walt Disney, j’arrive !

Bryan le Cartooniste, après avoir animé une mouche.

Reprenons aujourd’hui ma première publication concernant l’animation !

Le fameux cycle de marche était un exercice difficile, que l’on ne classe pas forcément dans la catégorie des animations faciles à produire. Mais c’est ce qui me plaisait le plus, et je me suis lancé. Alors le personnage ne ressemblait à rien, c’était le squelette de mes dessins que l’on voyait, le bonhomme-boudin (car oui j’aime les noms délicats), qui ne rend pas mes animations très … sexy ! Donc j’ai retravaillé ce cycle de marche, en y ajoutant un corps, des vetements, une tête, un visage, de bonnes grosses oreilles et une petite mouche.

Le résultat n’est pas encore au sommet de la qualité graphique, mais l’animation est plus fluide, plus propre évidemment compte tenu du caractère brouillon de la précédente, et surtout, c’est un vrai personnage qui marche, avec l’air jovial et la démarche enjouée que je lui voulais. Lire la suite

Les animations du Cartooniste #2 Les décors ça sera pas facile !

Je continue à travailler mes petites animations de débutant et petit à petit, ça devient visuellement moins bâclé.
Pour information, une animation comme celle que je vous montre aujourd’hui, c’est une heure de travail mais il faut prendre en compte le fait que je connais très mal les outils que j’utilise. Je suis un peu comme un enfant face à la procréation, je sais pas encore réellement comment ça fonctionne, mais je sais plus ou moins avec quoi ça se fait.

Mais passons ! Cette animation est motivée par un désir de faire des décors, les décors étant un défaut récurrent de mes bandes dessinées.

Pour le motif en question, ça me parait évident, je fais des animations avec des mouvements un peu vagues .. Donc voilà des vagues.

Vague27f
Ca devait être une vague immense, finalement je suis resté modeste.

Peu à peu, j’essaye de progresser, j’espère que mes petits travaux vous plairont, et comme vous êtes sans doute nombreux à avoir des yeux, et à pouvoir discerner les mouvements, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, pour que je m’améliore, ou simplement à venir me demander si j’aime les frites.

 

Les animations du Cartooniste #1 : Premiers pas

Depuis que je suis petit, j’adore les dessins animés. (Et on me dit dans l’oreillette que l’Oscar de la meilleure première phrase pour un article de blog est attribuée à .. moi ?! Ah super, j’adore faire des discours !)

J’ai toujours rêvé d’en faire, mais il faut avouer que c’est énormément de travail. Alors chacun de mes essais s’est conclu sur un vilain petit gribouillage bourdonnant, sans aucune cohérence. Oui, c’était moche, c’est le mot.

Mais aujourd’hui, et depuis deux ou trois jours, j’ai regroupé toute ma conviction, je me suis motivé et j’ai commencé à suivre les tutos et les cours en ligne qui fleurissent sur l’internet !

Alors le résultat n’est pas impressionnant, je vous le concède, mais ce sont mes premiers pas dans l’animation.

Exercice 1 : La balle

Le premier exercice pour appréhender l’animation (et notamment ses 12 principes, qui sont potentiellement présents dans une bonne animation de balle) c’est la balle qui rebondit. Elle se déforme en rencontrant le sol, elle est censée accélérer lorsqu’elle repart, et ralentir en arrivant au sommet de sa trajectoire.

Balle © Bryan le Cartooniste
C’est hypnotisant ce petit machin !

Exercice 2 : Le cycle de marche

Autre étape importante pour appréhender l’animation, un cycle de marche.

J’ai pu constater assez rapidement que sans exemple, mon cycle de marche était trop brouillon, et rendait la démarche incohérente, saccadée et trop rapide.
Ici, mon personnage se promène, énergiquement certes, mais on voit qu’il marche, le chat aussi. Et je suis assez content du petit effet de poussière qui vole derrière leurs pas.

Première marche © Bryan le Cartooniste
Walking cycle pour les anglophones, et j’aime pas les chats, à la base ça devait être un chien, laissez moi tranquille !

Exercice 3 : Cycle de marche, de face, et décor qui défile.

Alors après un exercice de cycle de marche que je considérais comme plutôt réussi, j’ai craqué mon slip, et je me suis dit « Eh Bryan, ça serait cool de faire un super-héros qui s’éloigne d’une ville, les cheveux au vent ! ». Et comme je ne veux pas de conflit avec moi même, j’ai décidé d’essayer.

Le résultat n’est pas des plus convaincants, mais le cycle de marche, cette fois de face, est assez réussi, on distingue bien sa démarche, et pour une troisième animation, j’en suis plutôt satisfait. Pour le décor, c’est plus compliqué, au départ il était fixe, mais incohérent, puis j’ai décidé de le faire dérouler, et disparaitre à l’horizon, mais le rendu est assez confus, et les nuages ont une animation un peu trop saccadée, sans doute pas assez soignée.

Superhéros qui marche © Bryan le Cartooniste
Super-Chevelure s’éloigne de .. New-York ?

Et oui, ce sont les nuages de Toy Story, les plus beaux nuages bordel !

C’est cocasse #2

Deuxième publication pour cette rubrique à succès (Oui, les droits d’exploitation de Cierge Lama ont été vendus à Luc Besson, il veut en faire un film d’action, j’ai pas trop compris).

Mais passons ! Il est tard, j’ai faim, j’adore le fromage et la charcuterie. Donc j’aime la raclette. Et en même temps c’est plutôt l’heure à laquelle on se pose devant sa console pour se faire une bonne partie de Lara Croft à la recherche des tombeaux perdus dans la jungle. (Ou autre chose, je ne vous dis pas quoi faire, enfin si .. Ne jetez pas vos déchets dans la rue merde ! Mais là on s’éloigne du débat.. )
Du coup, avec ces deux préoccupations capitales, moi j’en arrive à ça.Lara Clette © Bryan le Cartooniste

ǝʇʇǝןɔ ɐɹɐן = ǝʇʇǝןɔɐɹ ɐן + ʇɟoɹɔ ɐɹɐן : uoıʇnןos

C’est cocasse #1

Nouvelle série sur ce blog, d’après une idée originale que j’ai eue dans une église !

C’est cocasse, c’est une rubrique avec des dessins rigolos, des jeux de mots, de la facilité, une pincée de beauferie, et le délicat sens de l’humour français. Alors soyons honnête, j’ai une petite vingtaine d’années d’expérience dans le jeu de mots, soixante-quatre sélections en équipe de France de jeu de mots, trois fois champion d’Ile-de-France et un Oscar du meilleur jeu de mots dans un repas de famille obtenu en 2018.
Maintenant que je vous ai fait part de mon palmarès aussi lourd que le sac d’un collégien demi-pensionnaire, revenons à ce dessin !

Alors oui, premièrement j’arpente parfois les allées majestueuses des églises, et bien que l’atmosphère se prête plus facilement au recueillement ou à la contemplation, de mon côté, je pense à ça.

Cierge Lama © Bryan le Cartooniste

 

La Notice #Teaser

Déjà oui, je fais des teasers.

Depuis plusieurs années j’ai une idée de format un peu différent, inspiré d’une bande dessinée qui était publiée dans le Journal de Spirou, ce format me permettrait d’allier plusieurs de mes intérêts comme l’Histoire ou le sport, avec la bande dessinée.
Je travaille actuellement sur la première notice, qui traite de .. Nan.. Il vaut mieux que je garde le suspens, il parait que c’est comme ça qu’on attire le lecteur, en ménageant le suspens. Alors soit ! Pour vous donner une idée, je vous présente l’un des héros de ce premier épisode.

Notice vikings extrait

Rendez-vous donc dans quelques jours avec le premier épisode de La Notice !

Space Love

Autre tentative stylistique de mes années fac, d’une part avec le noir et blanc, mais surtout avec une bande dessinée à la seconde près.

Le défi était ici de créer un temps dans la bande dessinée, de placer une histoire qui se lit au rythme que l’on veut, dans une sorte d’urgence inéxorable.

Le résultat est le suivant, une bande dessinée certifiée sans alien.

Space Love
Space Love2
Space Love3

Encore un alien ?

En 2014, j’ai participé à mon premier concours, celui du Festival international de la Bande dessinée de Lausanne, en Suisse. Le thème imposé était « étranger ».

Plutôt que de placer l’autre en étranger, ou d’en faire une notion, j’ai retourné le sujet, et j’ai placé l’être humain comme un étranger.

Alien in black