C’est cocasse #3 x Les Animations du Cartooniste !

Alors oui, je bouscule les codes, je fais flancher les institutions, je fissure les murs de nos habitudes.. Oui je mélange les rubriques de ce site !
Et pour ce premier crossover, digne d’un Avengers, j’ai décidé de vous proposer le nouvel épisode des cocasseries qui ont vu naitre Cierge Lama, le plus pieux destrier, tout en le croisant avec la nouvelle rubrique des animations du Cartooniste.
On est donc concrètement sur une cocasserie animée, c’est le futur bordel !

Lire la suite

Les animations du Cartooniste #3 On améliore la forme !

Fais gaffe Walt Disney, j’arrive !

Bryan le Cartooniste, après avoir animé une mouche.

Reprenons aujourd’hui ma première publication concernant l’animation !

Le fameux cycle de marche était un exercice difficile, que l’on ne classe pas forcément dans la catégorie des animations faciles à produire. Mais c’est ce qui me plaisait le plus, et je me suis lancé. Alors le personnage ne ressemblait à rien, c’était le squelette de mes dessins que l’on voyait, le bonhomme-boudin (car oui j’aime les noms délicats), qui ne rend pas mes animations très … sexy ! Donc j’ai retravaillé ce cycle de marche, en y ajoutant un corps, des vetements, une tête, un visage, de bonnes grosses oreilles et une petite mouche.

Le résultat n’est pas encore au sommet de la qualité graphique, mais l’animation est plus fluide, plus propre évidemment compte tenu du caractère brouillon de la précédente, et surtout, c’est un vrai personnage qui marche, avec l’air jovial et la démarche enjouée que je lui voulais. Lire la suite

Les animations du Cartooniste #2 Les décors ça sera pas facile !

Je continue à travailler mes petites animations de débutant et petit à petit, ça devient visuellement moins bâclé.
Pour information, une animation comme celle que je vous montre aujourd’hui, c’est une heure de travail mais il faut prendre en compte le fait que je connais très mal les outils que j’utilise. Je suis un peu comme un enfant face à la procréation, je sais pas encore réellement comment ça fonctionne, mais je sais plus ou moins avec quoi ça se fait.

Mais passons ! Cette animation est motivée par un désir de faire des décors, les décors étant un défaut récurrent de mes bandes dessinées.

Pour le motif en question, ça me parait évident, je fais des animations avec des mouvements un peu vagues .. Donc voilà des vagues.

Vague27f
Ca devait être une vague immense, finalement je suis resté modeste.

Peu à peu, j’essaye de progresser, j’espère que mes petits travaux vous plairont, et comme vous êtes sans doute nombreux à avoir des yeux, et à pouvoir discerner les mouvements, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, pour que je m’améliore, ou simplement à venir me demander si j’aime les frites.

 

Les animations du Cartooniste #1 : Premiers pas

Depuis que je suis petit, j’adore les dessins animés. (Et on me dit dans l’oreillette que l’Oscar de la meilleure première phrase pour un article de blog est attribuée à .. moi ?! Ah super, j’adore faire des discours !)

J’ai toujours rêvé d’en faire, mais il faut avouer que c’est énormément de travail. Alors chacun de mes essais s’est conclu sur un vilain petit gribouillage bourdonnant, sans aucune cohérence. Oui, c’était moche, c’est le mot.

Mais aujourd’hui, et depuis deux ou trois jours, j’ai regroupé toute ma conviction, je me suis motivé et j’ai commencé à suivre les tutos et les cours en ligne qui fleurissent sur l’internet !

Alors le résultat n’est pas impressionnant, je vous le concède, mais ce sont mes premiers pas dans l’animation.

Exercice 1 : La balle

Le premier exercice pour appréhender l’animation (et notamment ses 12 principes, qui sont potentiellement présents dans une bonne animation de balle) c’est la balle qui rebondit. Elle se déforme en rencontrant le sol, elle est censée accélérer lorsqu’elle repart, et ralentir en arrivant au sommet de sa trajectoire.

Balle © Bryan le Cartooniste
C’est hypnotisant ce petit machin !

Exercice 2 : Le cycle de marche

Autre étape importante pour appréhender l’animation, un cycle de marche.

J’ai pu constater assez rapidement que sans exemple, mon cycle de marche était trop brouillon, et rendait la démarche incohérente, saccadée et trop rapide.
Ici, mon personnage se promène, énergiquement certes, mais on voit qu’il marche, le chat aussi. Et je suis assez content du petit effet de poussière qui vole derrière leurs pas.

Première marche © Bryan le Cartooniste
Walking cycle pour les anglophones, et j’aime pas les chats, à la base ça devait être un chien, laissez moi tranquille !

Exercice 3 : Cycle de marche, de face, et décor qui défile.

Alors après un exercice de cycle de marche que je considérais comme plutôt réussi, j’ai craqué mon slip, et je me suis dit « Eh Bryan, ça serait cool de faire un super-héros qui s’éloigne d’une ville, les cheveux au vent ! ». Et comme je ne veux pas de conflit avec moi même, j’ai décidé d’essayer.

Le résultat n’est pas des plus convaincants, mais le cycle de marche, cette fois de face, est assez réussi, on distingue bien sa démarche, et pour une troisième animation, j’en suis plutôt satisfait. Pour le décor, c’est plus compliqué, au départ il était fixe, mais incohérent, puis j’ai décidé de le faire dérouler, et disparaitre à l’horizon, mais le rendu est assez confus, et les nuages ont une animation un peu trop saccadée, sans doute pas assez soignée.

Superhéros qui marche © Bryan le Cartooniste
Super-Chevelure s’éloigne de .. New-York ?

Et oui, ce sont les nuages de Toy Story, les plus beaux nuages bordel !