Exercice de style

A la fac, je fus confronté à des défis imposés par des professeurs qui voulaient nous faire découvrir d’autres facettes de nos capacités artistiques. Et puis il y avait les défis que je m’imposais pour m’améliorer.

Ce fut le cas de cette planche où j’avais voulu faire 3 essais techniques :

  • Une mise en page originale et inspiré des calligrammes que l’on étudie à l’école primaire ou au collège, ici la forme reprend le fond.
  • L’utilisation de ce qu’on pourrait appeler de l’aquarelle numérique, à l’aide du logiciel Artrage.
  • Une orientation plus tragique de la bande dessinée, contrairement au ton très léger de mes bd habituelles.

Et le résultat c’est cette planche  :

Eiffel

L’homme presque invisible

J’ai une grande passion pour les superhéros, c’est donc tout naturellement que vous retrouverez sur mon site et sur mon instagram à l’avenir, de nombreuses planches de bd traitant des superhéros.

Mais commençons donc avec l’homme presque invisible, Captain Jack (oui le nom n’a aucun rapport avec le super pouvoir, j’suis un déglingo) un superhéros puissant et capable de disparaître à tout moment !

Captain Jack

La vie de Jésus

Quand j’ai commencé la bande dessinée, j’ai très vite été attiré par un thème que certains qualifient de délicat, la religion catholique. Alors pas de terribles blasphèmes ne vous inquiétez pas, mais la Bible raconte des épisodes si épiques, que faire une bd avec certains de ses passages me semblaient évident.

Voici donc la vie de Jésus. Ou sa mort .. En fait on parle plutôt de sa mort, mais c’est délicat, faut pas que le Pape voie cette bd.

Jesus 1
Jesus 2
Jesus 3
La vie de Jesus
Jesus 4

Le Bric-à-Brac du Cartooniste #3

3ème épisode du BàB du Cartooniste, ça filoche !

J’adore dessiner des personnages, sans forcément les placer dans un scénario, un temps ou une situation géographique. Et ça peut donner ça, un petit gars assis sur des écrans d’ordinateurs.

Geekman

En 2016, j’avais déjà commencé à créer un site pour montrer mes dessins, et puis j’ai arrêté car rien ne me convenait. Mais aujourd’hui c’est bien mieux, et ça me permet de vous montrer ce que j’avais commencé à dessiner pour ce blog, notamment pour une série que je voulais appeler « Dans un monde où.. ». Dans ce premier épisode de cette série j’avais imaginé un dinosaure visitant le grand parc de Humanic Park, un lieu magique ou les dinosaures ont réussi à ressusciter les humains, et pour cela croyez moi, j’ai dépensé sans compter !

Humanic Park

Et pour finir, un petit strip que je viens de retrouver dans les abysses obscurs  de mon ordinateur. A vrai dire, je ne m’en souvenais pas, et j’ai donc dû réflechir un peu pour comprendre ce que j’ai voulu dire à travers cette petite planche. La voici.

Cochonne

Le Bric-à-Brac du Cartooniste #2

Deuxième publication pour le BàB du Cartooniste !

On commence avec une planche presque terminée réalisée probablement vers 2013, la bd devait parler d’un mystérieux mal qui engloutissait phares et bateaux en pleine mer et qui s’approchait des côtes. Dans cette planche, un gardien de phare occupe un batiment en pleine mer avec son perroquet, et une nuit, il est surpris par une immense vague d’un blanc éclatant, ce n’est pas de l’eau qui approche, mais le néant qui engloutit les vagues et fait disparaître tout ce qui se trouve sur son passage.

Le néant

 

Voici une planche qui devait intégrer une histoire de découverte. Un jeune homme apprenait dans les journaux qu’une nouvelle terre émergeait de la mer. Ni une ni deux il sautait sur son vélo, rejoignait un bateau et allait directement sur cette terre pour l’explorer. Enfin c’était plus compliqué que ça mais sans doute trop. En tout cas je m’étais particulièrement attaché à créer des cases assez indépendantes, flottantes et qui laissaient aux personnages et aux décors le droit de s’enfuir et d’envahir le reste de la planche.

Henri a Paris

Une pensée pour le héros en vélo, parce que je vais oser réutiliser ça dans le prochain dessin, vous verrez, et pour le manque de courage pour terminer la première case, les fenêtres, c’est épuisant.

Rob le naufragé

Revenons en 2013 !

Il y a plusieurs années, lors d’un trajet en bus, je tombe nez à nez avec une affiche pour un nouveau site internet qui facilite les trajets dans les transports en commun franciliens.

Sur cette affiche, un naufragé brandit un tee-shirt au bout d’un bâton, sans doute pour appeler un bateau au loin. Et cette affiche m’a donné envie de réaliser une bd sur un naufragé, j’ai donc crée Rob, un naufragé sur une petite île déserte du Pacifique.

Robbie

Peut-être que Rob aura droit à plus de place dans les mois à venir. Qui sait ! (Bah moi.. Ca n’a aucun sens.)

Un machin dans la ville #2

Deuxième épisode du Machin dans la ville !

Zgluuurbf (C’est son prénom) n’aime pas être surpris au réveil lorsqu’il part au travail.

Zglurb prend sa voiture

On me dit dans l’oreillette que je vois des aliens partout ? Faux, je n’ai pas d’oreillette.

Le Bric-à-Brac du Cartooniste #1

Première publication du Bric-à-Brac du Cartooniste !

Quelques dessins, des bouts de planches, des petits croquis, tout ce qui ne nécessite pas un article entier mais qui peut tout de même se montrer.

On commence avec le Space Explorer, un petit dessin d’astronaute en blanc sur noir !

Space explorer

 

 

Suivant !

Quand j’étais petit, je dessinais d’immenses falaises avec des dizaines de petits personnages qui faisaient des sauts, du vélo, du parachute, de la moto. Je passais des heures à dessiner tout ces petits aventuriers. Leurs corps étaient en batons, mais leur équipement lui, me prenait un temps fou, je dessinais des parachutes, des tanks, des 4×4, des skieurs, ne me demandez pas pourquoi je faisais sauter tous ces gens, j’étais juste un enfant cruel.

Bouteille de l'extreme

 

Le dessin suivant est une planche inachevée qui sera peut-être un jour intégrée dans une bande dessinée. L’histoire de cette bd ? Un petit groupe de survivants font face à une nouvelle ère glaciaire, leur bateau brise-glace fend la banquise et relie les villes à la recherche de matériel, de vivres et d’autres survivants. Mais pour l’instant, tout ce qu’ils trouvent, ce sont des corps gelés, des ours polaires, et un autre groupe de survivants qui veulent les éliminer.

Traversée des neiges

Inktober 2018

En 2009, Jake Parker, un artiste américain, crée un défi autour du dessin à l’encre. Chaque mois d’octobre, chaque année, il se construit une petite liste de 31 mots, des mots qui seront les thèmes imposés de ses dessins quotidiens.

De son coté, le jeune Bryan le Cartooniste, décide de faire n’importe quoi en ne faisant pas de dessin à l’encre, et en ne produisant que 5 dessins.

C’était mon tout premier Inktober, et j’ai décidé de me lancer, les dessins suivant sont donc les 5 dessins réalisés sur les thèmes imposés par Jake et sa liste de mots.

(Des dessins à retrouver en anglais et en français sur mon instagram, n’hésitez pas à cliquer sur le lien / Drawings both in english and french on my Instagram )

Un premier dessin pour le 8ème jour et le thème Star, une étoile en anglais. Oui, j’ai mis 8 jours à commencer le défi, je suis du genre réactif.
Et voilà donc un petit astronaute qui flotte dans l’espace pour réparer l’ampoule cassée qui fait briller cette étoile.

Cosmonaute etoile1

 

Pour le 12ème jour, je travaille sur le thème Whale, la baleine !
Petite influence du Monde de Némo, cette fois ce n’est pas une raie qui amène les petits poissons à l’école mais bien cette belle baleine scolaire, c’est une 16 places, j’ai calculé.

baleine scolaire1.jpg

Le 22ème jour, je m’attaque au mot Expensive, coûteux dans notre langue.

panda expansive fr1

Le 24ème jour, c’est le mot Chop qui est à l’honneur, trancher en français.
J’ai donc décidé de rapporter le témoignage terrifiant de ces trois amis, une entrecôte, une pizza et une belle pomme verte, victimes d’une horrible agression au couteau.. Enfin, je crois. L’enquête n’est pas terminée.

Traduction :   « –  Hé ! Pourquoi tu nous as tranché ?     – C’est lui !  »

 

Chop, le couteau criminel1

Enfin pour le dernier jour de mon Inktober, le 25ème, je traite le mot Prickly, épineux en français.

Jean-Cactu, le rocker1.jpg

J’ai vraiment apprécié ce Inktober, c’était un défi difficile de faire 31 dessins, et j’ai dû en produire moins de 10 en comptant ceux qui étaient affreusement laids. Pour autant, j’en suis satisfait, j’ai pu dessiner un peu chaque jour, me forcer à traiter des thèmes que je n’avais pas choisis, et dessiner un raton-laveur et une baleine (oui c’est un motif de satisfaction).

 

 

 

 

Un machin dans la ville #1

Premier post du blog, premier post de la série Un machin dans la ville, premier post avec un alien (Ouais, il y en aura encore un paquet), enfin bref, premier post quoi !