Space Love

Autre tentative stylistique de mes années fac, d’une part avec le noir et blanc, mais surtout avec une bande dessinée à la seconde près.

Le défi était ici de créer un temps dans la bande dessinée, de placer une histoire qui se lit au rythme que l’on veut, dans une sorte d’urgence inéxorable.

Le résultat est le suivant, une bande dessinée certifiée sans alien.

Space Love
Space Love2
Space Love3

Une réflexion sur “Space Love

  1. Anne-so

    Ça me rappelle douloureusement mon oral de bac de français : « Dom Juan, comédie ou tragédie ? » Ici tout est drôle mais il y a ce motif récurrent de la bouteille d’oxygène qui instille une pression énorme, qui précipite l’idée du dénouement même si on ne peut pas y croire. C’est incongru cette annonce répétée du drame final, alors qu’on passait un bon moment à se marrer. Bah en fait c’est comme la vie, quoi… As-tu conscience de faire de la philo en répondant à la commande de cet exercice de fac ? Chapeau en tout cas. J’ai la bouteille d’oxygène en rémanence dans l’œil, avec un petit malaise persistant : mission accomplie.

Laisser un commentaire